Dictée du 3 juin 2008 à Etueffont

Aller en bas

Dictée du 3 juin 2008 à Etueffont

Message  Milady le Dim 15 Juin 2008 - 20:48

Merci à Dictorman pour cette vidéo qui nous permet de retrouver la dictée du 3 juin dans des conditions optimales, pour ceux qui l'ont manquée.

avatar
Milady
Admin

Féminin
Nombre de messages : 277
Age : 41
Localisation : Vosges
Emploi/loisirs : en création d'activité / écolo orthographile
Humeur : recharge les batteries
Statut : disciple insatiable
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

La dictée corrigée

Message  Milady le Lun 16 Juin 2008 - 20:45

Cliquez sur la zone ci-dessous pour voir apparaître le texte, mais ne trichez pas ! ^^


Spoiler:
2e dictée d’ETUEFFONT – 3 juin 2008



C’est en forgeant qu’on devient forgeron



Voilà quelque cent jours que nous nous étions réunis pour un exercice orthographique ô combien périlleux ! Souvenez-vous-en, nous nous étions donné rendez-vous, vers la mi-mars, dans ce musée que bien des villes franc-comtoises nous envient à mort ! En effet, combien de communes de l’est de la France peuvent se targuer de posséder encore une forge dans laquelle des générations d’artisans se sont succédé ?
Mais à quelles activités les maréchaux-ferrants s’affairaient-ils donc ? À la fabrication de fers à cheval, qu’on accrochait parfois aux portes comme gages de porte-bonheur ? à la manufacture de haches, qui fendaient à coup sûr le cœur de leurs utilisateurs une fois émoussées ? au cerclage de roues, ce qui en faisait tourner plus d’un en bourrique ? À tout cela, bien sûr, mais à bien d’autres occupations, qui vous auraient tous rendus marteaux si je les avais recensées !

Mais, dites-moi, vous tous, vous êtes-vous jamais baladés, les soirs d’équinoxe automnal, aux abords de la forge-musée ? Les on-dit assurent qu’alors l’atelier résonne de coups itératifs d’un ferratier sur l’enclume. Certains susurrent même qu’Héphaïstos en personne, le dieu boiteux de la Métallurgie, s’y serait escrimé à concevoir une épée magiquement affûtée, un écu poli à merveille et un heaume d’invisibilité afin que Persée étêtât l’unique des Gorgones qui fût mortelle, et revînt sauf dans son home. Et même si, à l’aube, aucunes tricoises, aucun soufflet ne semble avoir servi, les battitures qui jonchent le sol çà et là témoignent d’une activité des plus mystérieuses. De quoi en laisser quelques-uns… médusés !

Du reste, feu la femme du chauffeur de la forge, qu’on n’aurait pourtant jamais osé descendre en flammes, n’aimait-elle pas rabâcher les péripéties que son mari disait avoir vécues, nuitamment, sous la houlette d’un forgeron claudicant dont il se prétendait le daubeur ? Mais peut-être était-ce là subtil subterfuge pour vous mettre martel en tête !



Ph. Dessouliers

avatar
Milady
Admin

Féminin
Nombre de messages : 277
Age : 41
Localisation : Vosges
Emploi/loisirs : en création d'activité / écolo orthographile
Humeur : recharge les batteries
Statut : disciple insatiable
Date d'inscription : 12/06/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum